Edouard de Mareschal

Un site utilisant WordPress

Archive for the ‘bio’ tag

Monts d’Or: « Il n’y a pas un seul agriculteur qui ne rêve que son terrain devienne constructible »

leave a comment

L’urbanisation y progresse un peu plus chaque année, à mesure que les terrains agricoles deviennent constructibles.

Lyon et son agglomération sont en pleine expansion. Mais cet étalement urbain n’est pas du goût de tout le monde. Surtout dans le massif des Monts d’Or, autrefois agricole, aujourd’hui largement urbanisé.

« Il n’y a pas un seul agriculteur qui ne rêve que son terrain devienne constructible », m’explique un membre du Syndicat Mixte des Monts d’Or. Après un coup de fil passé à une agence immobilière, on comprend mieux pourquoi : une terre agricole qui devient constructible passe de 0,46 euro le m2 à plus de 300 euros le mètre carré ! Bref, elle rapporte plus de blé vendue plutôt que cultivée… (désolé pour le mauvais jeu de mot)

Ainsi, les exploitations agricoles périclitent tandis que les promoteurs prospèrent. Faut-il s’en émouvoir où l’accepter comme conséquence logique de la prospérité d’une ville en plein développement? En tout cas, certains se battent encore pour le maintien de l’agriculture dans la région. Cause perdue ?

Pression foncière, les Monts d Or n ont pas dit leur dernier mot

Written by Edouard de Mareschal

mars 9th, 2010 at 4:02

Le jour où j’ai dû manger bio ET végétarien…

leave a comment

cure de désintoxication

1er mars, jour de mon anniversaire, je partais à l’inauguration de la ferme-auberge des Jardins de Cocagne. Association au but louable, elle embauche des chômeurs longue durée pour les réinsérer dans le monde du travail. Ils tiennent un jardin maraîcher bio (évidemment), et ont décidé d’ouvrir un restaurant afin de rentabiliser leur première activité.

Manger au restaurant, en note de frais qui plus est, ne me pose aucun problème. Mais je devais m’y attendre: en un repas, ils m’ont fait manger plus de légumes qu’en deux mois de régime alimentaire étudiant, aller-retour chez papa/maman inclut.

Au passage, j’aurai eu le plaisir de tomber sur Jean-Jack Queyranne, président de la région Rhône-Alpes. Candidat à sa propre succession, il se découvre une passion immodérée pour l’écologie. D’autant que ses principaux concurrents sont les verts. Ça motive.

Je quitte les jardins de Cocagne avec une seule idée en tête: me tailler une bonne bavette bien saignante dès que possible. La cuisine végétarienne, c’est sympa, mais ça creuse.

Mon article publié le lendemain dans le Progrès.

Written by Edouard de Mareschal

mars 4th, 2010 at 8:34